Logo Force Ouvrière
Confédération Générale du Travail Force Ouvrière
141, avenue du Maine - 75680 PARIS CEDEX 14
Tél.: 01 40 52 82 00 - Fax.: 01 40 52 82 02
Union Départementale FO 08 - Ardennes

21 rue Jean-Baptiste Clément
08000 - CHARLEVILLE MÉZIÈRES

Tél : 03 24 33 23 21
Mail : udfo08@wanadoo.fr ou udfo08@force-ouvriere.fr








Imprimer Envoyer
C’EST NON A HOLLANDE - VALLS – GATTAZ - BERGER

"Mes Camarades,

Le 9 mars, Force Ouvrière – CGT – FSU – SOLIDAIRES - les organisations étudiantes, lycéennes et citoyennes étaient dans la rue pour demander le retrait du projet de loi. Des manifestations puissantes, des centaines de milliers de jeunes et de travailleurs qui scandaient, comme Force Ouvrière : « Ni amendable, ni négociable, retrait du projet de loi ! » auxquels s’ajoutent également plus de 1,250 million de signataires de la pétition #LoiTravailNonMerci.

Le gouvernement et le MEDEF, ainsi que les organisations syndicales d’accompagnement, je les nomme - CFDT CFTC CGC et UNSA - sentaient « le boulet passer » comme à l’époque de la lutte contre le CPE. Dans une belle unanimité, ils faisaient semblant d’être en désaccord dans le même temps où tout était prévu par avance pour détruire le code du travail.

La résistance s’exprime toujours et leurs « soi-disant avancées » et correctifs apportés au projet de loi n’ont en rien entamés nos convictions. Si l’examen du texte a été reporté de 15 jours, les quelques modifications apportées ne modifient en rien sa philosophie générale et les reculs sociaux demeurent. Si le barème des indemnités compensatrices en cas de licenciement illégal devient indicatif, il n’en demeure pas moins incitatif pour les juges.

Le Président de la République et le gouvernement souhaiteraient que la mobilisation faiblisse. Il n’en est rien puisque le 9 mars dans les Ardennes a marqué notre détermination de préparer la grève interprofessionnelle et la manifestation de ce 31 mars 2016. Dans le cadre de la démobilisation que souhaiterait le gouvernement, il faut ajouter à nos puissantes mobilisations le sondage démontrant que 71 % des Français rejettent cette contre-réforme. Force Ouvrière est plus que jamais déterminée à obtenir le retrait du projet de loi qui, malgré les modifications à la marge, ne modifie en rien les reculs sociaux :

Le renversement de la hiérarchie des normes (avec priorité donnée à la négociation d’entreprise et dévitalisation des conventions collectives de branches) dans le but de généraliser les dérogations aux garanties collectives est toujours une réalité

Le référendum pour faciliter l’acceptation des reculs dans le cadre du chantage à l’emploi, à la délocalisation est toujours une réalité

La facilitation des licenciements économiques est toujours une réalité

La majoration des heures supplémentaires ramenée à 10 % au lieu de 25 ou 50 est toujours une réalité

L’allongement de un à trois ans de l’obligation de négocier les salaires est toujours une réalité

L’affaiblissement de la médecine du travail est toujours une réalité

La modulation du temps de travail possible jusqu’à 3 ans c’est toujours une réalité….

Décidemment OUI nous sommes en accord avec les 71 % de Français qui sont en désaccord avec ce projet de loi.

Alors, un seul mot d’ordre, mes camarades, le RETRAIT du projet de loi HOLLANDE - VALLS – GATTAZ – BERGER"

Motion commune déposée en Préfecture

PDF - 146.5 ko
Motion commune


  • Digg
  • Del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • Technorati
  • Live
  • MySpace
  • Scoopeo
  • Wikio
  • Furl
  • Blogmarks
  • Reddit
  • Mister wong
  • Viadeo


Totale de visites pour cet article : 418

Union Départementale FO 08 - Ardennes

21 rue Jean-Baptiste Clément
08000 - CHARLEVILLE MÉZIÈRES
Tél : 03 24 33 23 21
Mail : udfo08@wanadoo.fr ou udfo08@force-ouvriere.fr
https://www.facebook.com/profile.ph... (Jean-Pierre Glacet)