Retour sur la manifestation des fonctionnaires du 10 octobre 2017

, par udfo08

400 manifestants selon la police, dont plus d’une centaine de Force Ouvrière, ont battu le pavé ardennais afin de défendre les revendications des fonctionnaires des trois versants et le service public de manière générale ce mardi 10 octobre.

Dans un contexte d’extrême dégradation de leurs conditions de travail et de baisse de leur pouvoir d’achat, les revendications des personnels fonctionnaires et non titulaires de la Fonction publique sont légitimes :

- Défense du statut général des fonctionnaires et des statuts particuliers
- Augmentation immédiate de 16% de la valeur du point d’indice pour compenser la perte de pouvoir d’achat depuis 2000
- Non à l’augmentation de la CSG et pour le financement de la protection sociale par les cotisations ;
- Arrêt des suppressions de postes et titularisation des contrats aidés
- Non au jour de carence
- Amélioration des carrières et des conditions de travail
- Des moyens nécessaires au bon fonctionnement des services – ce qui passe de manière immédiate par la non suppression de 120 000 postes sur les 3 versants de la Fonction publique et la non mise au chômage de 150 000 contrats aidés dès 2017
- Pour la défense du Code des pensions civiles et militaires et notamment le calcul de la pension sur les 6 derniers mois
- ...

Force est de constater que les annonces du gouvernement contre les agents de la Fonction publique s’inscrivent dans un objectif global de régression sociale, qui atteindrait de plein fouet l’ensemble des salariés de ce pays, du secteur public comme du secteur privé...

Dans l’attente d’une grande manifestation interprofessionnelle à venir au mois de novembre, cette journée du 10 octobre 2017 restera comme un mouvement réussi pour tous !